Formations de Psychopraticien Transpersonnel
Principes généraux

Cette formation est organisée en 3 cycles,
Elle peut être personnalisée en tenant compte
d’équivalences possibles et du rythme de chacun.

Intention de la formation

En choisissant la psychothérapie transpersonnelle, vous optez pour une psychothérapie qui intègre les apports des psychanalyses et des thérapies humanistes et relationnelles : les modèles de l’inconscient, l’importance de l’archaïque, la place du corps et de l’émotion, …

Et vous préférez ainsi une vision holistique de l’être humain qui prend en compte les dimensions subtiles de l’être humain et du vivant. La psychothérapie transpersonnelle considère que la souffrance psychique découle de problématiques biographiques, périnatales, ainsi que d’une rupture avec la dimension spirituelle.

Cette formation complète en psychothérapie transpersonnelle s’adresse à des personnes qui désirent s’engager dans la profession d’accompagnant dans cette vision transpersonnelle. Elle s’adresse aussi à des praticiens en exercice qui veulent compléter leur formation initiale pour ajouter la richesse de la dimension transpersonnelle. (Des équivalences sont alors étudiées).

Ce cursus correspond aux critères exigés par la FF2P (Fédération française de psychologie et psychanalyse) et d’Eurotas (Association européenne de psychothérapie transpersonnelle) ainsi que du CFPT (Certificat francophone de psychothérapie transpersonnelle).

L’enseignement est basé sur l’apprentissage d’une « présence conscience » au service du processus thérapeutique.

Nous donnons à nos étudiants un socle « classique » en psychopathologie analytique et humaniste (Freud, Jung, Rogers, Winnicott, Klein, Assagioli, Maslow…). En complément de ce socle, l’approche transpersonnelle (Stanislav Grof, Ken Wilber, John Welwood, Jack Kornfield, Jean Yves Leloup, …) enrichit l’abord de la psychopathologie et les moyens thérapeutiques.

La psychothérapie transpersonnelle est un paradigme à l’intérieur duquel se travaille une posture et des techniques. La posture du praticien, au-delà d’être une méthode, est le pivot qui étaye le processus de présence-conscience du patient à lui-même, à la relation, à l’autre et au monde. La qualité de présence à lui-même et à l’autre devient le creuset dans lequel s’intègrent les différents outils et techniques que le thérapeute a à sa disposition.

Parmi ceux-ci, certaines méthodes relèvent de la psychanalyse (dans certaines de ses références théoriques et par le recours à l’interprétation et à la mise en représentation des affects), d’autres de la psychologie humaniste-existentielle (jeux de rôle, mobilisation du corps, art-thérapie, une certaine manière de travailler avec le transfert…). D’autres sont plus spécifiques de l’approche transpersonnelle avec la mobilisation des états modifiés de conscience (hypnose, respiration holotropique, visualisations guidées) et des pratiques de méditation.

 Pré-requis à la formation

 Certaines conditions doivent être remplies pour pouvoir s’engager dans cette formation :

  • Être en thérapie personnelle suffisamment avancée ;
  • Avoir suivi une formation (ou des stages) en sciences humaines ou développement personnel ou exercer un métier ou une activité extra-professionnelle dans les domaines de la relation d’aide, de l’accompagnement ou du soin ;
  • Avoir suivi au minimum un séminaire de Respiration Holotropique.
  • Satisfaire à un entretien pédagogique d’admission en face à face avec l’un des membres de l’équipe CesHum.

Tout dossier peut être étudié et chaque candidat se voit proposer une orientation tenant compte de ses aptitudes présentes.

A noter également que des possibilités sont ouvertes de « modules à la carte »

 

La plupart de nos modules sont également ouverts – indépendamment d’un engagement global dans cette formation – à toute personne impliquée dans une relation d’aide ou de soin ou encore désireuse d’aller dans cette direction.

Une formation en 3 cycles

– Le « 1er Cycle » comprend :

  • Un enseignement théorique aux psychologies, psychanalyses et psychothérapies ;
  • Les bases de l’apprentissage clinique et la psychothérapie ;
  • Une initiation à des méthodes de travail thérapeutique transpersonnelle.

Descriptif du cycle 1

Télécharger la documentation

Fiche de candidature : Télécharger le document

Le « 2ème Cycle » est centré sur :

  • Un enseignement théorique en psychopathologie ;
  • Un approfondissement clinique et méthodologique ;
  • Une ouverture au champ transpersonnel ;
  • La mise en route d’un processus de recherche (en vue du mémoire de fin d’études) ;
  • Un stage pratique.

Descriptif du cycle 2

Télécharger la documentation

Le « 3ème Cycle » comprend 4 volets :

  • Une réflexion approfondie sur une analyse de la pratique et un accompagnement du mémoire ;
  • Un approfondissement des grands thèmes du transpersonnel et des outils cliniques spécifiques ;
  • Un approfondissement de la psychopathologie dans une vision transpersonnelle ;
  • Une supervision.

Descriptif du cycle 3

Télécharger la documentation

Les étudiants doivent avoir débuté leur pratique professionnelle au moment de l’accès au troisième cycle et choisi un référent parmi des formateurs au sein du CesHum, pour les accompagner dans leur travail de recherche aboutissant au mémoire de fin d’études.

 

Un plan de formation personnalisé

 

Élaboré en concertation avec l’équipe pédagogique, votre plan personnalisé de formation en psychothérapie transpersonnelle vous permet de construire votre parcours au CesHum selon :

  • Vos choix de formation ;
  • Vos pré-requis et équivalences ;
  • Vos possibilités financières et votre disponibilité ;
  • La programmation des modules.

 

L’entrée en 3ème cycle se fait lorsque vous avez effectué tous les modules obligatoires des deux premiers cycles et débuté votre pratique professionnelle (avoir au moins deux clients et être en supervision) et avoir rendu un écrit de fin de 2ème cycle.

 

Équivalences

 

Toutes les formations déjà effectuées par les candidats sont prises en compte et peuvent donner lieu à des équivalences.

Pour ceux qui sont déjà thérapeutes, il est possible d’accéder directement en 3ème cycle, en adjoignant parfois certains modules du 2ème cycle en fonction de leurs formations et expériences antérieures.

 

Les modules optionnels sont ouverts à tous les praticiens de la relation d’aide, au sens large et même parfois à des personnes déjà bien engagées dans un travail de recherche personnel.

Les modules de spécialisation sont accessibles à des professionnels de la relation d’aide et des étudiants.

Lors de l’entretien préalable avec un membre de l’équipe pédagogique, le plan de formation personnalisé tient compte des équivalences possibles, des parcours antérieurs et des possibilités concrètes présentes du candidat.

 

Diplômes et certifications

 

Diplôme privée de psychopraticien transpersonnel

 

A la fin de chaque module ou session de module, il est demandé à chaque étudiant un bilan personnel de module (une page maximum) dans lequel il expose ce que ce module lui a apporté et comment il l’a intégré. Il est aussi invité à repérer les questions que ce module a ouvertes et qu’il va devoir travailler. Ce document doit être envoyé au formateur (du module concerné) et à l’école. Les étudiants sont invités à réaliser des travaux (exposés, recherches, animation de séances, practicums) au sein d’un certain nombre de modules.

A l’issue des 2 premiers cycles et pour intégrer le 3ème cycle, l’étudiant doit rédiger un écrit sur son parcours de formation et faire un bilan personnel de ses compétences et de ses limites. Il doit également être à jour de tous ses bilans de stages. Il ne peut être accepté en troisième cycle que s’il a un début de pratique professionnelle, c’est-à-dire, deux clients minimum.

Il sera aussi évalué par ses principaux formateurs.

 

S’il a satisfait à toutes ces exigences et que son écrit est accepté, il reçoit une attestation de praticien psychothérapie transpersonnelle.

 

Diplôme privé CesHum de psychopraticien transpersonnel

 

La certification finale des études s’appuie sur plusieurs éléments :

– Pré-requis : Les étudiants devront justifier de 150 heures minimum de supervision par le biais d’attestations fournies par le ou les superviseurs. Il doit également avoir effectué une démarche de psychothérapie personnelle.

– L’étudiant doit présenter un mémoire assorti de cas clinique qu’il soutient devant un jury composé de formateurs (au moins quatre) de l’école et d’un ou deux formateurs extérieurs. Il est accompagné dans ce processus par un référent qu’il pourra choisir qu’il aura choisi au sein des formateurs du CesHum.

– Il doit justifier d’une pratique professionnelle supervisée (au minimum 300h de pratique thérapeutique assurées (en individuel et éventuellement en groupe) sur une durée minimale de 2 années. Il s’engage à tenir un carnet de bord de ces séances de thérapie qu’il devra présenter au jury.

– Il doit aussi apporter les attestations de ses heures de supervision (150 heures minimum).

 

Il obtient alors un diplôme privé CesHum de psychopraticien transpersonnel.

Fermer




 

Guillaume Martin

Psychologue clinicien et psychothérapeute de formation depuis plus de 20 ans, j’ai un cabinet de psychothérapie où je reçois enfants, adultes et couples. Je travaille également à l’animation de groupes de parole et de supervision (milieu associatif, social, hospitalier, entreprise).

Salarié en tant que psychologue du travail au sein d'un centre hospitalier psychiatrique, je suis aussi formé à la Respiration Transpersonnelle et à la psychogénéalogie.

J'assure depuis juillet 2018 la direction du CesHum.

CALENDRIER_2019_010818

CALENDRIER_2018_MAJ060918

Si vous souhaitez recevoir nos informations, veuillez remplir et renvoyer le formulaire ci-dessous

Calendrier 2019
Calendrier 2018
Recevoir nos infos
Nos annuaires