Modules à la carte

Grandir n’est pas s’enrichir de quelque chose de nouveau, mais découvrir ce que l’on a déjà à l’intérieur.

– Alexandre Jollien

L’école

Le Transpersonnel

Formations

événements

Modules à la carte

Téléphone

01 30 36 00 99

Email

accueil@ceshum.net

Adresse des locaux

5 Allée Rosa Luxembourg – 95610 Eragny

Modules à la carte

Enjeu transpersonnel d’une problématique psychopathologique : le Narcissisme

Animation : Ingo Jahrsetz
3 jours ou 21 heures – tarif : 525€
7, 8, 9 février 2024

Thème différent à chaque intervention.

En 2024 : Narcissisme – L’ego, ses illusions et le spirituel

Le narcissisme est aujourd’hui la principale ombre du mouvement psycho-spirituel occidental. Cette ombre concerne à la fois de célèbres enseignants et des aspirants spirituels. Les psychothérapeutes peuvent eux aussi ne pas être suffisamment éclairés sur ce point; en conséquence, ils peuvent encourager un espace narcissique d’auto-affirmation et de non-appartenance en les considérant comme de l’indépendance et de la liberté.
Don Beck et Chris Cowan, dans leur théorie de la spirale dynamique, ont décrit la subculture psycho-spirituelle post-moderne comme un domaine du narcissisme.
Ce séminaire apportera des informations détaillées sur les symptômes du narcissisme clinique et leurs psychodynamiques. Il étudiera également comment le phénomène narcissique peut être interprété à tort comme des émergences transpersonnelles, comment les expériences transpersonnelles peuvent dissimuler une blessure narcissique et de quelle manière aborder la guérison de cette blessure du cœur fermé.

En 2023 : Borderline (état limite) ou la quête de l’âme perdue

Dans sa version 2007, l’ICD 10 (international Classification of Diseases) définit l’état « borderline » comme un trouble de la personnalité avec une instabilité émotionnelle. Ce trouble se caractérise par une tendance marquée à agir de manière impulsive et sans considération pour les conséquences de ses propres actes ; l’humeur est imprévisible et capricieuse.
Les principaux courants de psychothérapie diagnostiquent le borderline comme un trouble de la personnalité et situent cette pathologie entre la névrose et la psychose. Otto Kernberg, qui est l’un des plus célèbres experts dans l’étude des borderline, estime que 3 à 4% de la population occidentale environ est atteint de cette pathologie ; de plus, 40% de la population adulte occidentale aurait une structure de personnalité de type borderline.
Il est même probable que cette estimation soit trop faible car le caractère borderline pourrait être considéré comme une des principales structures de personnalité (l’autre étant le narcissisme) des sociétés postmodernes occidentales.
Dans ce séminaire, je vous propose d’examiner les personnalités borderline non pas d’un point de vue pathologique mais dans une perspective évolutive, s’intéressant au changement, à la croissance, d’un fort pourcentage de la population des sociétés modernes (et particulièrement dans les professions d’aide) nous incluant peut-être aussi nous-mêmes.
Nous discutons des symptômes les plus importants de l’état borderline du point de vue du courant principal puis nous tentons de les placer dans un contexte évolutif et spirituel. Dans ce cadre, l’exploration de notre propre structure borderline prend toute son importance. Les participants peuvent également apporter des cas de patients borderline pour une supervision de leur travail thérapeutique.
L’atelier est théorique et expérientiel : il comprend une exploration personnelle et des méditations, ainsi que des discussions et des présentations théoriques. Pour la partie expérientielle, j’ai recours au psychodrame et aux constellations systémiques.

 

En 2021 : La dépression

Du vide à l’extase,
Les états dépressifs comme un aspect de la « normalité ». La psychopathologie de la dépression, les aspects transpersonnels des états dépressifs.

« Parfois je me réveille le matin en voyant la rosée sur les feuilles, l’arbre devant la fenêtre brillant dans les premiers rayons du soleil, encore humide de la nuit ; les collines bleuâtres et les prairies d’un vert profond au loin, la floraison des plantes dans de splendides couleurs… Mon cœur est rempli de gratitude pour la beauté de la vie, percevant son excitation et sa créativité dont je fais partie… »

Le sage de notre monde appelle cela la Réalité de la vie ;  le précieux don de l’existence humaine qui est capable d’expérience extatique, de joie sans raison.

Malheureusement, la routine quotidienne de la grande majorité des gens est très différente – fonctionnement dépressif et temps de loisirs agités pour éviter le vide dépressif.

A un niveau spirituel, le vide est la source de toute existence, le « Vide » est pleine extase, la base de la libération et de la joie.

Durant les trois journées de ce séminaire, ce paradoxe sera exploré ; la psychopathologie de la dépression et ses empreintes transpersonnelles seront présentées dans l’alternance d’exposés théoriques et d’expérimentation pratique en groupe et en individuel.

Loading...